Meyzieu en fête

Meyzieu s'illumine... découvrez l'envers du décor !

Depuis fin octobre, un esprit de fêtes plane sur le Centre Technique Municipal. Le temps est venu de préparer les décorations qui déferlent à Meyzieu en décembre. Et comme pour la confection des cadeaux qui garniront les pieds des sapins, un important travail est réalisé en amont par les agents des services techniques majolans. En décembre, Meyzieu s'illumine... découvrez l'envers du décor !

Tourbillon de décorations

« Pour remonter le moral des Majolans… »

Cette année, au sein d’un contexte si particulier, la Ville de Meyzieu choisit d’arroser tout son territoire de féerie. Par exemple, les enfants du groupe scolaire Jules Ferry découvrent trois rennes dans un enclos, à la sortie de leur école. Vingt-huit sites sont concernés. Pour décorer certains d'entre eux, la location d’une nacelle de 25m a été nécessaire. 

 « Notre travail sert aussi à nous différencier des autres communes ».

  • 70 sapins dont 30 bleus et blancs
  • 1 grand sapin lumineux de 5,40 mètres de haut
  • 18 rennes dont le fameux Rudolf en tête du traîneau
  • 2 bûches de Noël géantes
  • 40 boules lumineuses bleues et blanches
  • 700 rubans rouges, dorées, argentés et multicolores
  • 1 nouveau train à vapeur en bois, d'environ 2 tonnes
  • 300 boules de Noël, 
  • 1800 rondelles de bois,
  • 7 maisonnettes, 
  • Le grand traîneau, 
  • 1 500 mètres de bolduc, 
  • De nombreux bonhommes de neige, 
  • 35 branches givrées,
  • 13 sapins uniques, en bois,
  • 1 nouvelle charrette,
  • 350 paquets cadeaux,
  • 20 sucres d’orges,
  • 1 Yéti
  • et bien sûr… le Père Noël !

L’esprit d’équipe

Dix agents sur les vingt-cinq que compte le Pôle paysage de la direction des services techniques, se sont portés volontaires pour la réalisation de ces œuvres d’art. Une organisation qui fonctionne ainsi depuis 3 ans, avec chaque année, de nouveaux agents volontaires.

Cette équipe « décoration » confectionne pendant plusieurs semaines les réalisations qu’ils ont imaginées ensemble, au cours de trois réunions de concertation. 

« Nous prenons plaisir à faire plaisir, en changeant quelque temps de métier ».

Ainsi, les jardiniers troquent leur cisaille pour se saisir de la scie et du pinceau : un savoir-faire bien différent de leur formation initiale, mais qu’ils prennent soin d’appréhender avec plaisir et minutie. Chacun œuvre en fonction de ses appétences, de son goût pour le ponçage, la découpe ou encore la peinture. Au final, ce sont plusieurs dizaines de sculptures et décorations qui prennent vie sous leurs doigts !

Mais que deviendraient ces beaux ornements sans illuminations ? C’est là qu’interviennent les électriciens du pôle bâtiment prêts à éclairer Meyzieu de mille feux. Le tirage de nouveaux réseaux d’électricité est parfois nécessaire.

« On espère que cela va plaire aux Majolans et qu’ils respecteront notre travail ».

Enfin, l’ensemble des agents du Pôle paysage est à pied d’œuvre pour l’installation des décorations nécessitant deux semaines d’intense labeur.

Si Pinocchio était majolan…

« J’aime travailler une matière vivante ».

Vous n’imaginiez sans doute pas que tout le bois utilisé par l’équipe est 100 % majolan. Il provient exclusivement des arbres, coupés ou tombés et évacués par les services de la Ville car jugés menaçants. Les essences sont alors triées puis, soit broyées en copeaux pour pailler les massifs, soit réutilisées pour diverses embellissements, soit mis de côté pour servir de base aux décorations de Noël. Ainsi, les arbres au bois dur, tel que les chênes, les robiniers, reprennent vie sous la forme d’un renne, d’un traîneau, d’une maisonnette…

« Chaque renne est unique, car la cambrure de son corps ou l’expression de son visage sont tout simplement issus de la tournure initiale de la grume qui aura servi à lui faire prendre forme ». 

 

Quand les citrouilles deviennent carrosses

« Nous mettons en valeur nos espaces de manière différentes ».

Depuis 3 ans, l’équipe rivalise d’ingéniosité pour décorer Meyzieu. La première année où le souhait de faire étinceler notre ville en hiver a été formulé, les services techniques ont réussi ce pari en utilisant seulement ce qu’ils avaient en leur possession et du matériel de récupération. 

Chaque année, le stock de décoration s’accroît de nouveaux objets. Cette année, les grandes boules illuminées en bleu et banc font leur entrée. Pour autant, la fabrication de décoration issue de matériel de récupération est toujours à l’honneur. Ainsi les gros bonhommes de neige fabriqués à l’aide de pneus prennent leurs quartiers sur le rond-point du Crottay. Les cadeaux emballés avec soin sont en réalité des cartons d’emballages usagés. Enfin, les sucres d’orges sont fabriqués à l’aide de chutes de gaines électriques en PVC autrefois destinées à être jetées !

Siffler en travaillant…

« On s’amuse à travailler ! »

Un seul renne, parmi les dix-huit réalisés = une journée de travail pour deux agents. 

Le traîneau, réalisé dans l’ancien entrepôt de la Sofecome = deux semaines de travail pour trois agents.

Le train, LA nouveauté à découvrir cette année = une semaine de travail pour quatre agents.

L’envers du décor...
Découvrez les coulisses des préparatifs, au sein des ateliers du Centre Technique municipal grâce à l'exposition photos installée dans l’atrium de l’Hôtel de Ville de Meyzieu à partir du 7 décembre. 
En raison du contexte sanitaire, et en fonction de l'évolution des mesures gouvernementales, cette exposition n'est, pour le moment, accessible qu'aux visiteurs justifiant d'un rendez-vous pris avec les services administratifs de la mairie.