Prévention

Comment obtenir ses pastilles d'iodes ?

En 2019, les Majolans, riverains d’un rayon de moins de 20 km autour de la centrale nucléaire du Bugey, ont reçu un courrier comportant un bon pour retirer leurs comprimés d’iode en pharmacie. Les Majolans qui ne se sont pas encore déplacés en pharmacie recevront directement les pastilles d’iode chez elles. Pour autant, les nouveaux Majolans devront se rendre en pharmacie.

Extension du périmètre du Bugey : Prévenir pour bien réagir

Suite à la décision gouvernementale d’étendre le rayon du Plan Particulier d’Intervention (PPI) des centrales nucléaires, en les passant de 10 à 20 km, le périmètre de la centrale du Bugey englobe désormais Meyzieu. 

Sans qu’il n’y ait plus de risques qu’auparavant, ce dispositif tend à préparer plus efficacement les populations en cas d’alerte nucléaire et à améliorer la réactivité des pouvoirs publics.

L’IODE : UNE PROTECTION EFFICACE EN CAS D’ACCIDENT NUCLÉAIRE

Si tout est mis en oeuvre pour prévenir un accident, les pouvoirs publics doivent néanmoins anticiper une telle éventualité. Respiré ou avalé, l’iode radioactif se fixe sur la glande thyroïde et peut accroitre le risque de cancer de cet organe. L’iode stable en comprimés, administré avant l’exposition à l’iode radioactif, permet de saturer la glande qui, ainsi, ne peut plus capter ou fixer l’iode radioactif.

Une boîte de comprimés d'iode par famille

Pour retirer ses comprimés, il suffit de se rendre dans une pharmacie participante, muni d’un justificatif de domicile et votre livret de famille.

Pour autant, les Majolans qui ne se sont pas encore déplacés en pharmacie, recevront directement les pastilles d’iode chez elles à partir du 1er janvier.

Pour les Majolans non identifiés au 1er septembre 2019, comme les nouveaux habitants par exemple, il est nécessaire de se rendre en pharmacie pour retirer les comprimés.

 

Pour en savoir plus : distribution-iode.com ou par téléphone au numéro vert 0 800 96 00 20  (appel gratuit) du lundi au vendredi de 10h à 18h30.
Pour plus d'informations, cliquez ici.