Septembre 2015

Retrouvez les expressions libres des partis majolans.

 Fiers d’être Majolans

Chères Majolanes, chers Majolans, 

La politique éducative a toujours été au centre de nos priorités municipales. La réforme des rythmes scolaires, imposée par le gouvernement sans aucune contrepartie, s’est mise en place sereinement grâce à la volonté de notre équipe : discussions et partenariat avec les acteurs éducatifs, veille des associations et des parents d’élèves tout au long de l’année scolaire pour que prévale l’intérêt de nos petits Majolans. Sur le territoire national, 74% des professeurs considèrent que la réforme fatigue nos enfants. Soucieux de cette problématique, nous avons fait le choix de proposer des activités calmes comme le yoga pendant la pause méridienne.

Dans la perspective de nouveaux logements, nous avons décidé de modifier la répartition des périmètres scolaires, notamment pour que le groupe scolaire Condorcet conserve une dimension humaine. Nous avons fait ce choix également pour les groupes Marcel Pagnol, René Cassin et du Carreau, après avoir travaillé en coordination avec les services de l’urbanisme, la CAF et le CCAS. Notre politique a été guidée par le respect de l’enfant en privilégiant une meilleure répartition des élèves dans les différentes classes pour un accueil optimum.

Nous avons choisi de privilégier les ouvertures, notamment aux Calabres et aux Grand Large ce qui réduit le nombre d’élèves et permet le développement du groupe Marcel Pagnol.

Le maire et l’équipe municipale ont engagé différents travaux dans le souci du confort des équipes pédagogiques et des enfants. Dans cette même démarche, nous allons faire construire un restaurant self à l’école du Carreau. Les enfants du Grand Large qui devaient jusqu’à présent se rendre à la cuisine centrale pourront dès lors en bénéficier.

Nous jouons également la carte de la restructuration, à l’école maternelle du groupe scolaire Condorcet. Cela libère ainsi deux classes élémentaires et offre de meilleures conditions d’apprentissage aux enfants, ce qui nous paraît être l’essentiel.

Dans ce même état d’esprit, notre équipe met au centre de sa réflexion l’enfant, en lui faisant bénéficier de l’évolution des méthodes d’apprentissage. Nous avons été l’une des premières villes à équiper nos écoles de salles informatiques et de tableaux numériques interactifs. 

Chaque classe ouverte est équipée. De plus, l’école du Carreau a été choisie comme classe test et recevra 30 tablettes, bénéficiant d’une dotation de notre Sénateur maire.

Rien n’est laissé au hasard. Les conditions d’apprentissage sont notre priorité. Au-delà des mots, la jeunesse de Meyzieu est notre avenir.

Florence Bocquet, 3e adjointe déléguée à l’éducation

 Résolument loyal

Chères Majolanes, Chers Majolans,

Avant toute chose, nous espérons que vous avez passé un très bon été, d’excellentes vacances et que vous abordez cette rentrée avec le plein d’énergie et d’enthousiasme nécessaires pour affronter les tracas et soucis de la vie quotidienne.

De l’énergie et de l’enthousiasme le groupe Résolument Loyal en a et en aura besoin au vu des derniers agissements et déclarations de l’équipe majoritaire de Michel Forissier.
Le mois de juin, avec le dernier conseil municipal, a connu le retour de la monarchie. Refusant d’adopter une décision prise à la majorité en Commission Affaires Sociales, le Roi Forissier à tout simplement décidé de n’en faire qu’a sa tête en modifiant ainsi des décisions prises par les élus de la commission.
Il s’agit la d’un véritable refus de démocratie et cela a provoqué le départ de TOUS les groupes d’opposition du Conseil Municipal.
Voilà comment Michel Forissier cherche à nous faire taire et surtout à nous empêcher de travailler pour les citoyens dans le cadre du mandat d’élu dont nous avons la charge.

Au mois de juillet, les quartiers du Mathiolan et des Terrasses ont hélas connu des nuits agitées provoquant la colère bien légitime des habitants. 
Ces questions avaient déjà été soulevées en réunion de quartier sans que cela ne provoque de réactions de la part du maire ou de son adjointe à là prévention.
Au delà des déclarations d’intentions du maire, nous attendons de véritables réponses, un plan d’action réel et efficace.
Dans la même période, le conseiller délégué à l’emploi et à l’insertion s’est permis de rediffuser le tweet suivant 
« L’islam n’est pas le nazisme en pire, il est le point culminant de la barbarie humaine ».

Voilà donc ce qu’un Elu de La République, membre du groupe majoritaire « Fier d’être Majolan » et en charge de l’insertion des jeunes majolans se permet de penser, promouvoir et diffuser. 
Le groupe Résolument Loyal condamne ces propos inqualifiables, intolérables qui dénote d’une dérive extrémiste inacceptable et inexcusable.
Nous combattons vivement ces agissements et demandons la démission immédiate de ce conseiller municipal.
Pour le cas ou il refuserait de quitter ses fonctions, nous demandons à Monsieur Michel Forissier, Sénateur Maire de la ville de Meyzieu, membre de la Licra, de lui retirer sa délégation ainsi que l’exclure du groupe « Fier d’être Majolan ».

Il y a tant à faire pour notre ville que nous déplorons ces façons d’agir, ces déclarations qui ne servent ni l’intérêt des Majolans ni l’image de la ville.

Excellente rentrée à tous.

Philippe Charousset, président du groupe

 Meyzieu c’est avec vous

Chers majolans,

Tout d’abord, nous vous souhaitons une excellente rentrée à toutes et à tous !!
L’été, à Meyzieu, aura été chaud. Et nous ne parlons pas ici que de la température… 
Nous souhaitons revenir sur le dernier conseil municipal, lors duquel notre groupe, comme tous les autres groupes d’opposition (moins une élue indépendante), a quitté la séance.

Depuis quelques temps, le travail en commission avait progressé. Sous notre incitation, des débats, des échanges, un vote ! Tout un fonctionnement démocratique, tout du moins en apparence. Ce fonctionnement démocratique a eu lieu lors de la commission affaires sociales du 20 Juin mais n’aura duré que très peu de temps puisque lors du conseil municipal qui a suivi, le 2 Juillet, le rapport qui nous a été présenté n’était pas celui qui avait été voté. Le maire avait tout simplement modifié le rapport voté en commission à la majorité !

Quel déni de démocratie !
Quelle considération a-t-on pour les élus qui travaillent (bénévolement pour tous les élus d’opposition faut-il le rappeler) ? On ne peut pas encenser le travail d’une commission lorsqu’elle valide ce qui est proposé et balayer son travail d’un revers de main lorsqu’elle ne suit pas les « directives » ! 
Certes le maire n’a pas apprécié que son groupe se retrouve en minorité pour ce vote, mais après tout, n’est-ce pas accepter le fonctionnement démocratique que de pouvoir se retrouver en minorité ? Et puis si ce qui est voté et acté en commission est modifié par la suite, à quoi servent les commissions ?
Suite aux nombreux départs, le maire a dû appeler à la rescousse une élue (absente au conseil) afin d’obtenir le quorum et poursuivre la séance.

Venez nous rencontrer ! Permanence le Samedi 19 Septembre à 10h, Maison des Associations.

Issam Benzeghiba, président du groupe

 Pour vous et avec vous

Nous écrivons ces quelques lignes en période de congé et quand vous les lirez, ce sera la rentrée scolaire, et pour ceux qui ont pu partir, comme pour les autres, le retour à une vie plus dure. Car hélas, comme les années précédentes elle se fera sous le régime de l’austérité, cette fois renforcée, avec le chômage qui s’ accroit encore, des difficultés grandissantes pour les familles : moins de pouvoir d’achat, moins de services publics de proximité, les prix et tarifs qui continuent d’augmenter.... Il faudra donc encore une fois se mobiliser car c’ est le seul moyen de gagner. C’est ce qu’ont fait les habitants du Mathiolan a propos de la rénovation de leurs logements et ce que font les Majolans qui veulent sauver la poste du Carreau. Déjà la petition pour défendre ce service indispensable en particulier pour les personnes âgées ou handicapées et les commerçants, a recueilli environ 1500 signatures. Mais il faudra poursuivre l’action car les solutions minimales de service, que préconise le Maire sur proposition de la Poste : c’ est à dire un point dépôt pour le courrier et les colis, chez un commerçant, sont dictées par la seule recherche d’ économie. Cela ne permettra pas de répondre aux besoins. A nous donc d’agir pour le maintien du bureau de poste avec tous les services qu’il offre.

Françoise Pagano, présidente du groupe

 Meyzieu Bleu Marine

Mes chers compatriotes, en espérant que vous avez passé de bonnes vacances, je vous livre quelques réflexions de rentrée.

Question sécurité il semble que les derniers mois furent quelque peu animés : cailloutage de tram, échauffourée à la hache, violences contre le personnel de la prison des Mineurs, tentative de meurtre au couteau, 14 juillet houleux aussi bien aux Terrasses qu’au Mathiolan (vols, rodéos, squats, incivilités de toutes sortes, trafic de drogue etc.) avec comme conséquence inéluctable le départ annoncé de bon nombre de leurs habitants, tentative de cambriolage à la piscine, j’en passe et des meilleures. Si l’on ajoute à ce bilan la délinquance « ordinaire habituelle » on constate qu’effectivement l’été a été « chaud » mais pas uniquement du fait de la canicule. Gageons que la Mairie affichera comme d’habitude sa sempiternelle sérénité sur ce point.

Dans le domaine culturel, grosse inquiétude au collège Evariste Galois quant aux cours de sport qui nécessiteront désormais un transport automobile pour leur dispense. Côté Mairie, on joue au ping-pong avec la Métropole ...
Beau gaspillage d’argent public également en matière d’art avec l’édification du « machin » à 769 000 € du Parc de Miribel dont 480 000 € apportés par le seul Symalim dont Meyzieu fait partie. Au fait, combien pour la participation majolane ? 

Social : il semble que l’uniforme des vigiles d’une grande surface de la ville ait changé au profit de vêtements plus amples élégamment portés avec une longue barbe, de nouvelles caravanes de gens du voyage s’installent dans la ZI en toute illégalité, le bureau de poste du Carreau ferme et le Parc Relais de Meyzieu ZI pose toujours des problèmes avec son stationnement sauvage.
Heureusement que la navette du Grand Large apporte un peu de positif à une situation générale bien peu reluisante. 

Enfin, côté Mairie toujours autant de cafouillages avec un 2e adjoint qui ne devrait plus l’être, un autre adjoint qui, non content d’avoir profité pour son association des largesses de la Mairie pendant plusieurs années et non pas pendant seulement quelques mois comme l’affirme l’édile, est violemment mis en cause par les socialistes pour ses opinions exprimées sur les réseaux sociaux, le mari d’une autre élue de la majorité dont l’association bénéficie de dérogations particulières à l’occasion de certaine manifestation automobile, le Maire enfin qui modifie les décisions d’une commission, rappelant que celles ci sont purement formelles, alors qu’à chaque séance du Conseil Municipal il est fait état de la décision de la commission concernée avant chaque vote, culpabilisant ainsi les élus qui auraient changé d’opinion entre les deux dates.
Ah, copinage et clientélisme quand vous nous tenez !

Alain Péchereau, président du groupe

 Expression indépendante

L’arrivée du stade a un impact certain sur l’entrée Ouest de notre ville. 

Le pôle hôtellerie-restauration et Grand Frais, impriment un renouveau. L’installation d’enseignes attractives le renforcera. La requalification du Leclerc participera à cet élan économique. 
Il nous faut inscrire le Centre ville et le Carreau dans cette dynamique en promouvant l’offre commerciale complémentaire et les services. C’est une question de survie.
Côté déplacements, rien n’est résolu ; alors prenons garde à la traversée de Meyzieu, d’Ouest en Est. Les Voies Nouvelles 16 et 33, inscrites au Plan d’Investissement de la Métropole, doivent être pensées pour éviter tout transit et insécurité ; des dessertes dont l’objectif sera de servir l’attractivité de nos quartiers. Seul le tram joue la carte du développement durable ; alors, puisque les voies sont construites, pour le moins, exigeons des bus à énergie propre !
odette.garbrecht@meyzieu.fr

Odette Garbrecht

Date de modification : 4 septembre 2015