Janvier 2015

Retrouvez les expressions libres des partis majolans.


  Fiers d’être Majolans


Chères Majolanes, Chers Majolans,


Ce 1er janvier la nouvelle Métropole de Lyon est née. Fusion de la communauté urbaine, du département et … des communes.


Cependant, si la communauté urbaine disparaît et si le département du Rhône change de forme, la commune de Meyzieu demeure telle que nous la connaissons. Evidemment, les limites territoriales et les dénominations perdureront mais les missions, l’organisation et les financements seront profondément modifiés. Cette mutation prendra du temps et nous entrons dès aujourd’hui dans une période de transition, qui sera d’autant plus importante qu’elle va se poser en modèle pour les autres Métropoles françaises. Ce bouleversement institutionnel est inédit en France.


Et je tiens à vous assurer que Monsieur le maire, Madame Beautemps et moi-même qui sommes conseillers métropolitains, veillons à défendre notre ville, afin que son identité perdure.


La communauté urbaine de Lyon aura vécu 40 ans. L’urbanisation de nos villes, la modification des capacités financières des collectivités, la
transformation des modes de vie, de transports et de communications imposent une modification des organes institutionnels.


La Métropole peut faire peur, de par sa nouveauté, de par les changements qu’elle va induire mais surtout par la crainte d’un éloignement des décisions relatives aux citoyens.


Même si de nombreuses compétences jusqu’alors dévolues à la commune sont désormais de compétence métropolitaine, la municipalité doit rester l’échelon le plus important du citoyen. Loin de se vider de sa substance, elle doit rester l’interlocuteur principal des habitants dans une logique de « guichet unique ».


C’est la raison pour laquelle nous serons extrêmement vigilants à
défendre cette proximité avec vous.


Cette première étape de rationalisation doit se poursuivre ensuite par
une modification du périmètre de la Métropole pour correspondre au bassin de vie, comme cela a été déjà le cas, avec le département du Rhône qui s’est adapté depuis sa création, en intégrant, 28 communes de l’Isère et 6 de l’Ain. La loi PLM (Paris-Lyon-Marseille) de 1982, faite dans le cadre de la décentralisation, devra sans doute évoluer pour définir la place des mairies dans la Métropole. Une possibilité pourrait être de supprimer la ville de Lyon pour donner aux arrondissements le même rôle que les autres communes.


Nous pensons que cette construction métropolitaine est une chance pour tous les Majolans. Elle va redonner du souffle aux institutions locales en les rendant plus accessibles et plus réactives dans un contexte budgétaire délicat où l’Etat se désengage et nous contraint à une efficacité optimale plus que jamais nécessaire. 


Christophe Quiniou 

  Meyzieu c’est avec vous


Chers Majolans, 


Tout d’abord, nous vous souhaitons une très belle année


2015. Que cette année soit synonyme de bonheur, amour, partages et
solidarité. Solidarité envers ceux qui souffrent, sont en difficulté et qui ont besoin d’écoute, d’attention et quelques fois d’aide.


Nous souhaitons saluer certaines actions développées par la municipalité qui, selon nous, vont dans le bon sens. En effet, le travail qui est fait sur l’animation du centre-ville, notamment par l’adjoint en charge de ces questions, est intéressant. Beaucoup d’idées sont


d’ailleurs reprises tout droit du programme de notre liste pour les élections municipales, tant mieux !


Néanmoins, la tâche s’annonce immense, de très nombreux locaux commerciaux restent vides, la circulation et le stationnement difficiles et nous n’avons aucune nouvelle par exemple sur le futur de l’ex maison de la presse... L’action de la Ville ne doit pas se porter uniquement sur le centre mais sur l’ensemble des quartiers de la ville qui méritent également tout notre investissement.


Dans un autre registre, un rapport voté lors du conseil municipal nous a alerté. La société Diagonale, l’un des promoteurs immobiliers opérant sur la ville, a demandé à repousser d’une année un règlement à la ville d’un montant de 4 Millions d’€ ! Oui, 4 millions d’€ ! La raison ? Les logements trop nombreux mis en vente…ne se vendent plus !


On commence à voir et à ressentir les limites du système de financement prôné par la municipalité actuelle, en grande partie fondé sur la vente de foncier et la logique du « tout bâti ».


Augmenter la population sans programmer les extensions de service a aussi une limite ! 


Venez nous rencontrer lors de notre prochaine permanence le Samedi 10 Janvier à de 10h à 11h, Maison des Associations. 


Issam BENZEGHIBA / Vincent GRAS

  Pour vous et avec vous 


En cette période traditionnelle de vœux, nous souhaitons : que les Majolans puissent vivre mieux, qu’il y ait moins d’enfants dans des familles à bas revenus (13% en 2013). Qu’aucune ne se retrouve avec un frigo vide. Qu’aucune ne soit jetée à la rue. Que tous aient les moyens de se soigner. Que le nombre de chômeurs diminue dans notre ville notamment les jeunes (25% en 2013), et dans le pays. Que nos jeunes ne soient plus obligés de passer par des petits boulots ou des contrats très courts mais aient vraiment accès à l’emploi .Que cesse le parcours du combattant pour les jeunes parents qui doivent faire garder leurs enfants parce qu’ils travaillent ou recherchent un emploi. Que les cantines puissent offrir un repas à tous les enfants dont ceux des chômeurs. Que cesse la dégradation des services rendus à la population et celle des conditions de travail du personnel municipal. Que les citoyens soient informés, écoutés et entendus. Mais notre vie est conditionnée par des décisions prises bien au-delà de la ville, nos vœux sont aussi : Que cesse cette politique d’austérité qui fait très mal au peuple et mène le pays dans le mur, comme le reconnaissent de nombreux économistes. (Cette année ce sont 40 milliards supplémentaires de cadeaux aux entreprises alors que c’est la coupe sombre pour les population. Avec 50 Mds d’économie, ce sera encore moins pour les services publics, moins pour la politique sociale…donc des difficultés supplémentaires pour la vie quotidienne de tous). Que soit mise en œuvre une autre politique plus sociale, plus écologique, plus juste, plus humaine. Pour que ces vœux ne restent pas des vœux pieux, ensemble, agissons pour qu’ils se réalisent car le peuple est tout puissant quand il s’unit pour intervenir.


Françoise Pagano

  Meyzieu Bleu Marine


 


Chers Majolans,


en ce début d’année 2015, mon groupe et moi même tenons à vous 


assurer de notre indéfectible soutien dans le cadre des épreuves souvent difficiles que la vie d’aujourd’hui vous impose, nous impose.


Cette crise qui n’en finit pas, quoi qu’en dise le gouvernement, ces 


impôts qui ne cessent d’augmenter, quoi qu’en dise le gouvernement, ce chômage qui ne cesse de croître, quoi qu’en dise le gouvernement, ce pouvoir d’achat qui ne cesse de diminuer, quoi qu’en dise le 


gouvernement, cette insécurité galopante, quoi qu’en dise le 


gouvernement, cette Europe qui ne cesse de priver notre pays de ses 


prérogatives, quoi qu’en dise le gouvernement, cette métropole qui 


privera bientôt nos Maires rhodaniens de l’essentiel de leurs pouvoirs 


au profit de Sa Majesté COLOMB 1er, toute cette dégradation en général ne peut que continuer à briser le peu de moral qu’il nous reste.


Néanmoins, soyez confiants, soyez patients et tenez bon car l’heure 


de la délivrance approche à grands pas et bientôt vous aurez de nouveau envie de sourire à la vie !


Bonne année 2015 à vous, tous nos voeux vous accompagnent.


Alain Pechereau

  Odette Garbrecht


 


Lors du débat budgétaire, j’ai dit combien l’effort financier supporté par les classes moyennes était violent ; dans le même temps, de trop nombreux Français vivent en limite ou sous le seuil de pauvreté. 


C’est la raison pour laquelle j’ai demandé à la majorité municipale de jouer pleinement son rôle et d’accompagner l’enfance, l’éducation et de soutenir les plus fragiles de nos concitoyens. Le maire a évoqué en décembre le projet d’une résidence sociale qui remplacerait le foyer à l’Est de Meyzieu et permettrait aussi d’accueillir les victimes de violences. Il a évoqué également le projet d’un établissement médico-psychologique pour enfants et adolescents. Ces projets vont dans le bon sens. Nous devons intensifier nos efforts sur le front social et sur celui de l’emploi. En pleine crise, les Français savent faire preuve de générosité, comme l’ont prouvé les chiffres du Téléthon. Générosité et amour, pour que l’année soit plus belle !


 


odette.garbrecht@meyzieu.fr



Date de modification : 12 janvier 2015