Des centres sociaux aux multiples compétences

Logo de l'article Des centres sociaux aux multiples compétences

N’hésitez pas à pousser leurs portes ! Les centres sociaux sont ouverts à tous les habitants. En plus des nombreuses activités qu’ils proposent, ils assurent également un rôle de prévention et de développement de la vie sociale, dans le cadre d’objectifs définis en concertation avec la ville.



La ville a confié à l’association des centres sociaux de Meyzieu, qui fédère les trois centres de la commune (Jean Rostand, Flora Tristan et René Cassin), les missions suivantes :

  • Une mission d’animation, qui s’articule avec les dispositifs contractuels dans lesquels la ville et l’association sont engagées : Projet Educatif Local, Programme de Réussite Éducative, Contrat Urbain de Cohésion Sociale…. Ainsi, de nombreuses activités sont proposées aux enfants, adolescents et adultes.
  • Une mission de prévention et de développement de la vie sociale sur l’ensemble de la commune, avec un développement particulier auprès des enfants et des jeunes, ainsi que sur les territoires les plus en difficultés, notamment ceux inscrits dans le Contrat Urbain de Cohésion Sociale.
  • Un rôle dans l’apprentissage de la citoyenneté et l’exercice de la démocratie en favorisant la participation des habitants aux actions menées.

  Les projets 2015-2018 des centres sociaux et culturels


Les centres sociaux ont élaboré des projets permettant d’obtenir l’agrément de la caisse d’allocation familiale de Lyon pour 2014-2018. Ces projets ont été réalisés en concertation avec les salariés et les élus de l’association, les partenaires sociaux de la ville, les habitants et des élus municipaux. Ils permettent de définir des valeurs communes qui animent les centres sociaux de la ville, comme la solidarité, le « vivre ensemble » préservant la dignité de chacun ou encore l’épanouissement personnel et collectif.


Ces projets permettent également de programmer les actions qui seront menées : animations de proximité auprès des enfants et des jeunes, accueils spécifiques pour les adolescents…


Chaque année, un bilan de chaque phase est réalisé.


Chaque centre fait l’objet de deux projets : un projet d’agrément et un projet famille. Trois grandes orientations sont fixées dans les projets famille :

  • soutenir la fonction parentale,
  • favoriser les échanges et la découverte au travers d’actions collectives,
  • s’impliquer dans les actions partenariales entrant dans le champ de la famille.

  Le contrat-cadre d’objectifs


En complément du projet 2014-2018, la ville et l’association des centres sociaux ont signé en avril 2015 un « contrat-cadre d’objectifs » correspondant aux priorités que la commune souhaiterait voir prises en compte par l’association. Ce contrat prend appui sur les projets 2014-2018 et se veut associatif, innovant, adapté et renouvelé. Il s’inscrit dans une démarche contractuelle et personnalisée, en cohérence et en complémentarité des actions déjà organisées par d’autres partenaires. Il permet également de fixer pour quatre ans les priorités de la ville ainsi que le contenu des missions confiées à l’association.


Consultez le contrat-cadre d’objectifs 2015-2018 ci-dessous.

  Le financement


La ville est le principal financeur de l’association des centres sociaux, avec une participation à hauteur de 42% de ses recettes. Suivent ensuite la Caisse d’allocations familiales (41%), les adhérents de par leur cotisation à l’association (12%), l’Etat (3%) et le Conseil général (2%).

Date de modification : 29 septembre 2015