Mai 2014

Retrouvez les expressions libres des partis majolans.

 Fiers d’être Majolans

Chères Majolanes, Chers Majolans,

Dans le dossier de ce Cap Meyzieu, nous avons choisi de traiter des risques majeurs sur notre commune. Les risques majeurs ont deux caractéristiques : leur rareté et leur extrême gravité. C’est la raison pour laquelle nous avons le devoir légal de vous informer et de préparer l’organisation des actes post-accidentels.

Fort d’une équipe alliant le renouveau et l’expérience, le maire peut aborder ces problématiques avec l’assurance qu’elles seront prises à cœur pour la sûreté des Majolans.

Forts de leur expérience, les services municipaux ont travaillé sur les aspects techniques, logistiques et humains pour vous informer des risques, et de la marche à suivre face à un accident de ce type.

Nous sommes les garants d’une politique qui ne nie aucun danger.

Notre but n’est pas de vous faire peur en déroulant les menaces invisibles qui pèsent sur notre territoire, ni de transformer le cadre de vie paisible dans lequel vous vivez, en terre hostile. Nous ne sommes pas de ceux qui attisent les braises, pour ensuite rassurer dans le but d’une récupération quelconque.

Si nous avons choisi d’aborder ce sujet qui peut sembler épineux, c’est uniquement par responsabilité. 

Dans ce dossier, nous avons choisi de vous expliquer la marche à suivre en fonction des différents risques, pour que vos gestes aillent dans le sens de votre sécurité. Nous devons veiller à ce que les bons réflexes et les bonnes attitudes soient compris et appliqués, car votre sécurité nous est chère.

Si nous parlons de responsabilité, ce n’est pas pour nous gonfler d’orgueil, mais bien parce que le maire est chargé par les autorités territoriales de porter l’organisation des secours, appelé plan communal de sauvegarde (PCS), et de le relier à celui des communes environnantes. Chaque maire est le garant du bon fonctionnement des procédures sur son territoire et doit créer un maillage cohérent et efficace avec les autres communes. C’est uniquement dans le cas d’une défaillance de ce système ou du déclenchement d’un plan ORSEC que le Préfet devient le DOS (directeur des opérations de secours).

Il est donc impératif que vous lisiez et partagiez ce document afin d’en informer toute personne susceptible d’être concernée.

De plus, chacun de vous peut se rendre à la mairie pour demander à consulter le document officiel appelé DICRIM (Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs). Comme le rappellent nos services : « les citoyens ont le droit à l’information sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis. Il s’agit d’un droit légitime inscrit dans le code de l’environnement, visant par une meilleure connaissance à faire acquérir à tout un chacun, un comportement responsable. ».

Joëlle Beautemps

 Meyzieu, c’est avec vous

Chers Majolans,

Le premier conseil municipal du mois d’avril devait se prononcer sur les taux d’imposition de la commune. Comme nous nous y étions engagés dans notre programme, nous avons bien évidemment voté en faveur de la stabilité des taux.

Il faut savoir que deux autres facteurs interviennent sur le montant des impôts locaux :

  • La revalorisation des valeurs locatives (qui a lieu chaque année),
  • La décision d’augmentation (ou non) des taux par l’une des entités pouvant lever l’impôt.

En 2013, nous avons vu une hausse de la taxe foncière de près de 10 % et deux entités ont procédé à une augmentation de leur taux à Meyzieu.

La première est le SYDER, syndicat intercommunal qui exerce la compétence de distribution et de maintenance de l’éclairage public, qui facture ainsi les travaux réalisés sur le territoire communal, notamment en matière d’enfouissement et de mesures de sécurité pour l’éclairage public. Ceci est de la responsabilité de la majorité municipale qui a confié en 2010 la gestion de la maintenance à ce Syndicat. 

La seconde entité est le Département du Rhône, dont le taux a augmenté de 9,47% à 11,43%, soit près de 2 points ! Cette hausse a bien entendu un impact non-négligeable sur le contribuable Majolan. Il faut rappeler que le premier vice-président du conseil général du Rhône se nomme…Michel Forissier. Mais comme à chaque fois, ce dernier a tenté d’expliquer qu’il n’était en rien responsable ! 

Nous avons exigé de la majorité municipale de veiller à ce qu’en 2014 aucune nouvelle hausse des taux appliqués par les syndicats intercommunaux ne vienne s’ajouter à l’augmentation « naturelle » de l’assiette des impôts locaux, car il ne s’agit pas de laisser d’autres organismes appliquer des hausses d’impôts pendant que la Ville communique sur la stabilité de ses taux.

Nous serons vigilants et dénoncerons tout désengagement de la municipalité comme par exemple sur la prise en charge des dépenses d’éclairage ou encore le transfert de la gestion de service public au privé. Cela a été le cas ponctuellement l’an dernier (par exemple pour l’entretien de l’hôtel de Ville ou la restauration pour les bébés des haltes garderie). Lors du débat budgétaire, la première adjointe a érigé cette possibilité en principe, ce qui est pour nous inacceptable. Comme il n’est pas acceptable non plus d’augmenter systématiquement le coût des prestations appliquées aux familles et de réduire les budgets de l’action sociale. Nous continuerons à exiger une stabilisation des tarifs, les salaires n’évoluant pas de la sorte !

Nous vous invitons à venir nous rencontrer lors de nos permanences. D’ici l’été, elles auront lieu : Samedi 17 Mai, 7 Juin et 21 Juin de 10h à 11h à la Maison des Associations. 

Vincent GRAS

 Pour vous et avec vous

Un nouveau conseil municipal vient de se mettre en place suite aux élections. Du fait de l’injuste mode de scrutin, la liste de gauche qui a recueilli 26% des voix n’a que cinq élus tandis que la liste de droite avec 55% en a 31.La forte abstention (seulement environ un électeur sur deux s’est exprimé) est fort préoccupante car le conseil aura à être fort pour défendre les intérêts des Majolans, en particulier avec la mise en place de la Métropole. 

Deux élus communistes font désormais partie du conseil municipal. Elus de la liste de rassemblement de la Gauche, ils continueront à agir pour tenter de faire avancer la ville dans le sens des engagements que nous avions pris : agir pour les habitants et avec eux , pour une politique dans l’intérêt de tous.

Les élus communistes seront là, tout au long de la mandature pour vous écouter, vous faire entendre par la municipalité, pour intervenir afin que soient réalisés les équipements et mis en place les services publics locaux nécessaires à votre vie quotidienne. Ils seront à vos côtés dans toutes les actions pour refuser l’austérité qui non seulement rend la vie très dure pour la plupart d’entre vous, et même insupportable pour les plus fragiles mais qui de plus casse l’emploi et nous enfonce dans la crise. Avec vous, nous agirons pour améliorer votre vie.

La première préoccupation pour le plus grand nombre est l’emploi. Avec vous, nous voulons intervenir pour que les Majolans aient davantage d’emplois notamment dans la construction du Grand Stade alors qu’actuellement ceux-ci sont donnés en grande partie à des travailleurs étrangers. La raison de ce choix est qu’ils coûtent moins cher car ils sont payés 600 à 700 €. Mais leur cotisations sociales sont reversées à leur pays d’origine ce qui ne contribue donc pas à renflouer notre sécu alors que le chômage creuse son déficit. Toujours pour l’emploi, il faut aussi obtenir que dans les travaux effectués par la ville , le département ou le Grand Lyon, il y ait davantage d’emplois réservés notamment à nos jeunes. Par exemple dans la réhabilitation du Mathiolan, il n’y a qu’une portion congrue dévolue à l’emploi pour l’insertion des jeunes : seulement un mi-temps sur six mois pour d’importants travaux prévus sur au moins un an.

Nous aurons beaucoup à agir ensemble dans tous les domaines.

A noter : Avec Mme.Le Pen, le Front National se vante d’être préoccupé par le social mais, dans les faits, ils font le contraire. La preuve : les élus FN du conseil ont voté contre l’attribution d’une subvention à une association pour l’insertion de jeunes en difficulté scolaire et sociale !!! 

Françoise Pagano

 Meyzieu Bleu Marine

Chers concitoyens, 

Les élus du rassemblement Bleu Marine siègent désormais dans toutes les commissions spécialisées et dans la plupart des autres commissions et syndicats en rapport avec la ville de Meyzieu.

De plus, fidèles à leurs promesses, ils ont répondu présents à toutes les manifestations municipales, que ce soient la recherche des œufs de Pâques ou les diverses commémorations ayant lieu depuis les élections. Enfin, lors du dernier conseil municipal, nous nous sommes opposés à l’attribution de subventions à des amateurs de foot-ball désireux d’assister à la Coupe du Monde de ce sport se déroulant cette année au …….Brésil……. Cette opposition sera automatique en pareil cas et nous dénoncerons systématiquement tout abus ou gaspillage de deniers publics.

Bientôt il vous sera demandé de vous prononcer à nouveau à l’occasion des élections européennes ; je vous demande de bien vouloir concrétiser lors de ce scrutin la confiance que vous nous avez déjà témoignée récemment en votant massivement pour nos listes. Toute élection est importante, aucune consultation ne doit être négligée, faites vous entendre, faites entendre la voix du peuple chaque fois que cela sera possible, c’est la seule façon de faire changer les choses !

 

 

 

 

 

 

 

Date de modification : 5 mai 2014