La pollution de l’air

Surveillons l'air que nous respirons !

La qualité de l’air en temps réel

Pour connaître l’indice atmosphérique et allergène en Rhône-Alpes, consultez le site www.air-rhonealpes.org.

Une odeur gênante ? Contactez RESPIRALYON !

Grâce à la participation active et précieuse de "nez" volontaires durant 7 ans dans le cadre du dispositif RESPIRALYON [1], la connaissance des odeurs ressenties par la population dans l’agglomération s’est beaucoup améliorée : conditions d’apparition, secteurs les plus touchés, évolutions dans le temps, types d’odeurs les plus fréquentes...

Dans le cadre d’un partenariat, plusieurs industriels se sont déjà engagés à améliorer la connaissance de la "signature olfactive" de leur site et à élaborer un plan de réduction des odeurs.

RESPIRALYON met également en place un centre d’appel vous permettant de signaler les nuisances olfactives en temps réel pour une prise en compte immédiate. Cette plateforme, disponible 7jours/7 et 24h/24, est accessible depuis le n° vert gratuit 0 800 800 709.
Vous pouvez également signaler une odeur gênante sur le site
www.respiralyon.org.

Pour en savoir plus sur ce service, téléchargez la plaquette d’information ci-dessous !

[1Le partenariat, au sein du SPIRAL AIR (cellule chargée de l’air au sein du Secrétariat Permanent pour la Prévention des Pollutions Industrielles et des Risques dans l’Agglomération Lyonnaise), entre la Préfecture, les services de l’Etat, le Grand Lyon, les collectivités territoriales, les industriels, les associations et personnalités qualifiées, a donné naissance à un plan d’action permettant l’accélération de la mise en œuvre des dispositifs de lutte en matière de nuisances olfactives et de pollution chronique sur le territoire de la communauté urbaine de Lyon.

Ce dispositif, baptisé RESPIRALYON, s’articule autour de plusieurs actions distinctes, dont un outil d’évaluation de la gêne olfactive perçue, basé sur des bénévoles qui constituent un « réseau de nez » de 200 personnes volontaires, réparties sur l’ensemble de l’agglomération lyonnaise, qui hument quotidiennement l’air pour rendre compte d’une éventuelle gêne occasionnée par de mauvaises odeurs ou des substances irritantes.

Date de modification : 10 janvier 2012